6 octobre 2015 Kim

Acid house, inspirations et histoire

Voulez-vous entendre une belle histoire ? Une histoire qui fit frémir une génération de parent et fit danser une génération d’enfant ? Cette histoire, c’est l’histoire de la Acid House.

Né avec le synthétiseur-séquenceur Roland TB 303 dans 1980’s, la Acid house c’est d’abord un groove incroyable naissant du bruit liquéfié de ce sous-genre extraterrestre de la house.

De DJ Pierre, qui a porté le groupe Phuture, à Tin Man aujourd’hui, la Acid house c’est également un état d’esprit, un état d’esprit de liberté, un état d’esprit où la bizarrerie n’est qu’un élément de la fête, un état d’esprit pourtant réprimé, réprimandé et complètement haï par les autorités de l’époque.

C’est néanmoins cet état d’esprit qui régnait lors du summer of love, lors des rave parties des 1990’s, lorsque la Acid House se vivait loin des villes. Ce genre convient à toutes les humeurs malgré le côté agressif qu’on lui confère souvent, pour preuve :

Musique de raveur comme de clubbeur, a connu une apogée à Londres comme à Chicago, la Acid house a amené des sonorités aux divers genres des musiques électroniques… Si Phuture a inventé le genre, Plastikman l’a porté au sommet, proposant une véritable esthétique acide, une esthétique spatiale et bizarre, une esthétique dont des artistes plus techno comme Regal ou Cassegrain s’inspire encore aujourd’hui.

XLR a invité Regal, malade comme un chien un soir de janvier 2014, Regal a fracassé le DV1 durant plus de 3h…

regal-lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful