3 février 2018 XLR Events

PURPLE DISCO MACHINE @ LE PETIT SALON – SAMEDI 03.02.2018 – INTERVIEW

XLR Events invite l’inimitable Purple Disco Machine, au Petit Salon dans sa grande configuration. Rencontre avec l’inventeur du style de “Deep Funk » fera ronronner les Funktion One du club, pour une nuit qui s’annonce mémorable ! 

 

Event facebook Billetterie

 

  1. Hey Tino, commencons par ton nouveau commencement : en 2009 tu as lancé le projet Purple Disco Machine en vue d’exposer ton style de “Deep Funk”. Neuf ans après le début de l’aventure, quelles seraient les moments forts de ta carrière ?


Après neuf ans en tant que PDM, il y a eu un certain nombre de moment forts. Je n’avais pas attendu autant de succès de ma musique aussi rapidement, mais l’un des moments les plus fort est définitivement ma résidence au Glitterbox à Ibiza. J’ai joué la première année au Space et la deuxième année au Hi Ibiza. J’attends avec impatience ma 3 ème saison où je jouerai à l’opening party de la Glitterbox. L’autre moment fort fut l’engouement autour de ma track pour Jamiroqai l’an dernier qui m’a fait passé dans le top 10 des Charts.

 

  1. En 2016, Tu jouais au Pacha et tu joues depuis un certain temps à Ibiza (aux Glitterbox). Dirais-tu que ta musique se pretent bien à la l’ile ? Comment décrirais-tu la musique d’Ibiza ?

Je ne peux pas comparer la scène d’aujourd’hui et celle d’il y 10 ans car la première fois que j’y ai joué c’était il y a 4 ans. Mais je ne peux dire que cette île est toujours spéciale. La vibe et l’énergie y est différente que dans le reste du monde. J’aime vraiment Ibiza. Le climat, la nourriture, les plages… La Disco et la House ont leurs racines à Ibiza et je suis fier de représenter cela dans les meilleurs clubs du monde.

 

  1. Tu as collaboré avec certaines légendes de la musique telles que Jamiroqai, New Order ou encore Gorillaz. Quel fut pour toi le projet le plus intéressant auquel tu as collaboré et pourquoi ?

 

Jamiroqai était vraiment spécial pour moi. D’abord faire un remix puis partir en tournée avec de telles légendes. À la fin des années 1990, j’étais un grand fan de Jai et lorsque le remix m’a été demandé j’étais honoré. Ils ont adoré le remix qui marchait bien, donc ils ont décidé de m’inviter à leur tournée européenne en Novembre dernier. J’ai joué à 10 concerts et c’était juste incroyable.

 

Purple Disco Machine on tour w/ Jamiroquai

See you at Hallenstadion Zürich tonight for the last out of my ten shows as support for Jamiroquai. It's been such a great experience and I am very thankful to have been given the opportunity to be a part of this!Video by Eric Deutsch – some impressions from the show in Berlin last year.

Publié par PurpleDiscoMachine sur jeudi 11 Janvier 2018

 

  1. Tu as commencé la musique assez tôt, bien avant 2009. Avec ton père tu as découvert la musique funk et commencé à jouer avec quelques instruments. As tu eu d’autres influences pendant ta jeunesse ? 

Eh bien, j’ai eu un autre projet avant PDM, appelé « Stereofunk » de 1998 à 2009. J’ai donc eu plus de 10 ans pour explorer la scène musicale et faire toutes les erreurs de débutants plusieurs années auparavant. J’ai aussi beaucoup d’influences de gars comme Phil Colins ou de groupes comme Chic.

 

  1. La production musicale aujourd’hui peut se faire depuis une simple chambre. Quel conseil donnerais-tu aux nouveaux producteurs ?

C’est vrai, il est aujourd’hui très facile de créer de la musique, ce qui est bien pour les débutant mais il y a également un risque que tout le monde produise pareil. Donc je peux recommander à chacun de faire son propre truc, trouver sa niche et faire sa musique au lieu de suivre les trends.

 

  1. Qu’aimes-tu manger avant un gig ?

J’aime la cuisine méditerranéenne. Sinon des pates ou de la cuisine francaise me conviennent.

 

  1. Dans une vidéo de composition de 2016 – tu expliques que l’architecture de la track est très important quand tu composes tes tracks. Pourquoi ?

Je suis également DJ donc c’est pour cela que l’architecture des tracks m’est important. Je n’aime pas les tracks ennuyeuses sans variations. C’est pour cela que mes tracks ont souvent de longs breaks.

 

  1. C’est quoi la suite pour Purple Disco Machine ?

Après avoir drop mon album “Soulmatic” en Octobre dernier, nous travaillons toujours sur le premier single qui marche pas mal en Europe. Le prochain single arrive dans quelques super remixes. Stay tuned !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful